Saint-Viaud

Accueil du nouveau curé de la Paroisse Saint-Vital en Retz à Saint-Viaud

Accueil du nouveau curé de la Paroisse Saint-Vital en Retz à Saint-Viaud

Hier soir la paroisse accueillait son nouveau curé, le Père Sébastien Catrou. Au cours de l'apéritif dînatoire offert par les paroissiens et qui a suivi l'office du samedi soir, M le Maire de Saint-Viaud a pu lui souhaiter la bienvenue


"Bien que nous ne sommes pas en département concordataire comme la Moselle ou l’Alsace, il est toujours agréable pour le premier magistrat d’une commune d’accueillir l’arrivée d’un nouveau curé. Et j’ai un très grand plaisir et une très grande fierté à vous accueillir ici à Saint-Viaud dans votre premier poste de curé, cher Père Sébastien Catrou. Merci à la paroisse d’avoir choisi Saint-Viaud comme lieu d’installation.
Vous le savez, nous sommes dans l’Ouest de la France, terre pétrie d’humanisme chrétien au cours des siècles et plus encore ici dans le Pays de Retz où l’Eglise catholique est très solidement implantée. Le curé c’est d’abord le représentant de la communauté locale et l’un des principaux interlocuteurs de l’Eglise catholique pour les pouvoirs publics.
Laissez moi vous présenter tout d’abord le territoire qui vous accueille, vous qui arrivez de l’autre côté de l’eau, là où il fait deux degrés de moins et où il pleut dix jours de plus. 
Cette terre est un pays de marche aux confins de la Bretagne et du Poitou, ouvert sur le monde depuis des décennies avec la présence de l’avant-port de Nantes. Une terre qui a donc suscité les convoitises et qui a été traversée par les tragédies et les guerres. De ces épreuves les habitants en sont sortis plus fort, plus entreprenants, plus volontaires, plus solidaires aussi et plus attentifs aux autres. 
Ces terres ont été évangélisée dès le 8ème siècle par des celtes et des anglo-saxons formés par les meilleurs monastères irlandais. C’est l’un des ces moines, Vital, qui a donné son nom à notre commune, Saint-Viaud et à la Paroisse de Saint-Vital en Retz qui regroupe les communes de Frossay, Chauvé, Saint-Père en Retz, Saint-Viaud et l’église de la Sicaudais qui dépend de la commune de Chaumes en Retz.
C’est vous dire si la présence de l’Eglise est restée forte, appuyé dans son travail par de nombreux religieux issus de diverses congrégations (je pense ici aux sœurs de Saint-Gildas, aux frères de Saint-Gabriel, aux filles de la Sagesse ou encore aux sœurs de l’Immaculée Conception de la Haye Mahéas impliquées pendant des décennies pour l’éducation des enfants ou le soins aux malades) et envoyant de nombreux enfants du pays devenir prêtres ou missionnaires en France et dans le monde entier.
Aujourd’hui encore, la communauté catholique est très impliquée dans nos communes. Cela vous a été présenté tout au long de cet après-midi de découverte. Et je voudrais profiter de cette occasion que m’est donné de vous adresser la parole, pour souligner l’action efficace et importante réalisée par les mouvements, associations ou même les simples paroissiens à titre personnel dans nos communes. 
Je pense ici au secours catholique avec l’accueil des enfants pendant les vacances et son action sociale auprès du CCAS, les liens d’entraide avec les personnes malades, l’accompagnement pour les familles en deuil, mais aussi les écoles catholiques partenaires de l’éducation nationale ou encore plus dernièrement l’opération originale que nous avons eu avec le diocèse pour l’accueil de réfugiés issus des minorités persécutées au Moyen-Orient.
Père Sébastien, vous voici donc le nouveau chef d’orchestre de ce bel ensemble.
Il vous appartient maintenant de donner le tempo. Soyez à l’écoute de vos paroissiens et proche d’eux. Soyez aussi attentif à tous les autres, aux périphéries comme vous l’avez souligné dans votre article de présentation. Notre société est en pleine mutation, elle est quelque fois déboussolée et inquiète. Elle a besoin de repères. Vous faites partie de ces repères. 
Je reprendrai bien à mon compte ces quelques mots de Jean XXIII pour qu’ils vous accompagnent tout au long de votre séjour sur notre commune
« Contre le pessimiste ambiant, sachez prendre des risques, rêver et aller de l'avant ! »
Nous mesurons aujourd’hui notre chance d’avoir un jeune prêtre, d’avoir un curé tout simplement alors que dans d’autres territoires de notre hexagone cela devient compliqué. 
Je vous renouvelle tous mes vœux de bonne installation et de bienvenue. 
Même si officiellement vous résiderez à Saint-Père en Retz, sachez que vous trouverez toujours ma porte ouverte pour vous aider et vous soutenir."
Roch Chéraud, Maire de Saint-Viaud
Le Maire a ensuite offert un livre sur le territoire au nouveau curé et au Vicaire Général qui l'accompagnait.
 

Publication
23/09/2018 à 18h14
Mis à jour à 18h16

Rédacteur
Roch Cheraud

Articles récents

Ajouter un commentaire


Test anti-robots 

Quelle est la moitié de 4 ?